Quand il est grand temps de quitter son job !

Dur dur de sortir du lit ce matin... Mais à quel point ?!

Parmi les 4 options suivantes, laquelle, selon vous, décrit le mieux votre état ?

  1. Je ne suis pas du matin, alors les lundis comme le reste de la semaine, c’est difficile pour moi
  2. Je n’aime pas le lundi au point que ça pourrit même mon dimanche
  3. Je suis fatigué(e), comme chaque année à la même période : vivement les vacances !
  4. J’ai rêvé qu’on m’oublierait si je me cachais suffisamment bien sous la couette… J’ai peur de ne plus pouvoir me lever un de ces jours

Au mois de novembre, nous souffrons tous de fatigue saisonnière : qu’on regarde devant ou derrière soi, les vacances semblent loin, les jours raccourcissent et le chauffage devient indispensable.

Alors pour presque tout le monde c’est dur de se lever le lundi matin. Pourtant, il est vital de distinguer cette fatigue passagère d’une fatigue morale plus profonde ! Celle-là est le symptôme d’une perte de sens au travail, d’un environnement professionnel qui vous agresse chaque jour un peu plus ou d’un rôle que vous n’êtes plus prêt(e) à jouer.

Dans ce cas, il y a danger ! N’attendez pas trop longtemps pour réinventer vos lundis.

Retour haut de page