Banana Method : dans les cartons comme en pleine transition professionnelle

Emménager dans sa nouvelle vie professionnelle : quelques conseils pour vivre cette transition sereinement

Dans les cartons de la reconversion professionnelle

Dans les cartons pour la deuxième fois en quelques mois, je suis frappée par la façon dont cette situation éclaire le processus de transition professionnelle. Découvrons ensemble quelques conseils pour vivre ce moment inconfortable le plus sereinement possible.

Dans les cartons

Dans les cartons, je ne suis plus dans le confort de mon ancien appartement, ni encore dans la satisfaction de la nouvelle vie que j’ai choisie.

J’ai perdu mes repères mais n’en ai pas construit de nouveaux. Je suis juste perdue au milieu de mes cartons, dans un sacré bazar (pour le dire poliment).

Et cet état-là, toutes les personnes qui engagent une transition professionnelle le connaissent bien. Très inconfortable, cette phase transitoire entre la vie d’avant et la vie souhaitée peut amener à douter sérieusement de ses choix. On n’est plus sûr de rien car, à ce moment-là, ce qu’on vit ne ressemble pas encore à ce qu’on s’était imaginé.

Alors comment sortir de ses cartons et ne pas s’y noyer ?

Se rappeler pourquoi vous avez engagé ce changement

Vous n’avez pas bouleversé votre vie pour rien. Alors prenez le temps de vous rappeler :

  1. Ce que vous quittez

Conflit ? Ennui ? Épuisement ? Manque de reconnaissance ? Incohérence ? Rappelez-vous ce qui clochait. Rappelez-vous ces journées où vous n’en pouviez plus. Ce n’est pas marrant mais c’est important car c’est d’abord pour quitter cette vie-là que vous prenez le risque de tout chambouler.

  1. Ce à quoi vous aspirez

Dans quelques semaines, quelques mois ou quelques années, à quoi ressemblera cette vie que vous désirez et pour laquelle vous renoncez au confort des habitudes ?

Prenez le temps de visualiser le futur auquel vous aspirez, avec tous ces détails. Comme face à un tableau ou un film, délectez-vous de tout car la visualisation fait partie de ces techniques qui mettent en œuvre les ressources de l’esprit, de l’imagination et de l’intuition. En agissant sur des comportements ou des processus physiologiques, cette capacité que nous avons de nous représenter des situations, des sons, des objets, des sensations permet de réduire le stress et l’anxiété et de nous remotiver quand la tâche nous semble insurmontable.

Procéder pas à pas

Pour réaliser un changement professionnel conséquent, il n’y a pas de solution miracle. Il faut s’attaquer carton après carton, à chaque défi. Et, au risque de filer la métaphore du déménagement ad nauseam, pour obtenir un meuble qui tient debout mieux vaut suivre la notice IKEA, étape par étape, dans le bon ordre.

Ce passage laborieux est inévitable mais il devient plus acceptable quand on sait à quoi chaque effort contribue.

Si vous avez besoin d’aide pour identifier les étapes pertinentes à suivre pour engager votre transition professionnelle, regardez le replay de ce webinair tout indiqué : Et si c’était le rentrée de trop ? Nos conseils pour prendre un nouveau départ professionnel

Accepter que tout ne soit pas en place immédiatement

Il y a les déménagements où les meubles et les aménagements nous permettent de tout ranger. A part un peu d’huile de coude pour tout mettre à sa nouvelle place, ce n’est pas la mer à boire.

Mais certains déménagements ne se résument pas à déranger ici pour ranger là-bas. Il faudra investir dans du mobilier, faire quelques travaux, réaménager les espaces… avant de pouvoir véritablement s’installer.

De même, certaines transitions professionnelles exigent du temps, de la patience et des investissements pour combler les manques apparents. Manque de compétences, manque d’expériences ou manque de réseaux, ce sont des fragilités dans votre profil que vous ne pourrez pas compenser en un claquement de doigt.

Il est donc essentiel d’adopter le bon rapport au temps et distinguer ce qui peut être fait immédiatement de ce qui prendra nécessairement plus de temps.

La bonne nouvelle c’est que vous pouvez commencer dès aujourd’hui à investir sur ces chantiers de longue haleine. Par exemple, si vous engagez une reconversion professionnelle vers un métier pour lequel vous manquez de compétences, vous pouvez déjà :

  • identifier les formations pertinentes,
  • vous renseigner sur les modalités et les calendriers d’admission,
  • préparer votre dossier,
  • approcher des anciens etc.

Demander de l’aide

Déménager d’appartement comme de vie professionnelle ça peut prendre du temps. Quand vous aurez le moral dans les chaussettes ou n’y verrez plus très clair, pensez à demander de l’aide.

Se sentir épaulé.e ou juste sortir le nez de ses cartons quelques heures peuvent vous redonner l’énergie qui vous faisait défaut.

A ce sujet, vous pouvez regarder cette courte vidéo qui nous éclaire sur la façon dont nos proches peuvent nous aider (ou pas) en phase de transition professionnelle Écouter ou pas les conseils des autres

Et après ?

Une fois installé.e pour de bon dans votre nouvelle vie – nouveau métier, nouveau secteur, nouvelle équipe, … – il y a de fortes chances que les choses ne se passent pas exactement comme vous les aviez imaginées. Et ce n’est pas grave !

La cible imaginée avec tant de force vous aura permis de faire les efforts nécessaires pour avancer. Vos projections n’auront pas été vaines car vous avez changé de vie professionnelle.

« Il n’y a rien à réussir : il n’y a qu’à agir de notre mieux. Puis lâcher tout cela, pour respirer, sourire et vivre ».

Merci Christophe André 🙏

Retour haut de page